Bambou en fleursLe plus grand danger de votre herbe préférée et ses conséquences

Il est impossible de savoir quand elle aura lieu. Le déclenchement de ce phénomène est encore, à l’heure actuelle, inconnu. Une chose est sure, toute la force du bambou est concentrée sur la production de fleurs et de graines, ce qui l’épuise et fini par le tuer.

Selon un proverbe chinois, la floraison du bambou est un présage de malheur. Après sa floraison, le Bambou en fleurs 2bambou génère une grande quantité de nourriture (graines) qui attire les rats, faisant croitre ainsi grandement leur population. Une fois les graines de bambou mangées, les rats se tourneront naturellement vers d’autres cultures, nécessaires aux humains, provoquant une famine et propageant la peste (Maladie dont les rats sont porteurs). Par ailleurs le bambou est un matériel très utilisé pour la construction dans certains pays. Sa disparition et les années nécessaires à sa réutilisation peuvent ébranler une économie locale.

Trois types de floraisons sont connus :

- La floraison synchrone : les plantes de la même espèce de bambou fleurissent en masse, en même temps, à travers le monde. Ceci peut être lié aux gènes d’une espèce programmée pour atteindre une certaine durée de vie, que le bambou soit jeune ou vieux, mais reste un mystère total. De grandes forêts disparaissent, les rongeurs se propagent. Les autres cultures sont touchées. Les maladies se développent, les sociétés ferment, les ouvriers se retrouvent sans travail : Un cataclysme social.

- La floraison sporadique : Celle-ci est locale et régulière et concerne une seule espèce.

- La floraison annuelle : Un petit nombre d’espèces de bambou fleurissent chaque année sans mourir

Les deux dernières floraisons peuvent se combiner avec de grandes sans incidences ou sans aucune.

Un grand nombre de scientifiques étudient ce phénomène. Les années de floraisons, par espèces, sont recensées pour essayer de comprendre cette singularité. Une floraison synchrone n’ayant pas eu lieu depuis longtemps fait craindre une prochaine floraison…. ou pas… ou jamais. Nous l’espérons !