09 nov. 16

Comment travailler le bambou manufacturé

Une clôture à réduire (attention au sens), une tige à percer. Attention à ce que vous faites ! Le bambou se travaille comme le métal. Pourquoi ? En fonction de la densité, plus elle sera dense, plus elle sera facile à travailler Le bambou est composéde fibres accolées les unes aux autres qui former sa tige. En fonction de l’espèce les fibres sont plus ou moins accolée, cela influe sur sa stabilité, sa solidité, sa durabilité et donc sur la qualité de votre travail. Beaucoup d’espèces, une fois manufacturées, sont proposées... [Lire la suite]

13 sept. 16

Je reçois mes clôtures en bambou : Ce qu’il y a à savoir.

Votre commande de clôtures en bambou est arrivée. Vous allez vous apprêter à les installer. Nous vous donnons ici quelques conseils. Avant tout, dès leur réception, il est recommandé de ne pas les laisser dans un endroit sec et chaud dans leurs emballages. L’idéal est de sortir les clôtures en bambou de leurs sacs et de les laisser à l’air libre. Elles vont passer leurs vies dehors, pour la plupart, alors, ce n’est pas cela qui va les abimer ! La plupart des espèces de bambou sont originaires de zones tropicales. La France est en... [Lire la suite]
23 mai 16

Le bambou et l'alimetation

Le bambou se mange, se boit, se suce et se croque : Les turions, jeunes pousses, de toutes les espèces de bambous sont comestibles, bien que certains puissent être assez amers. La pousse de bambou est riche en fibres, en acides aminés, vitamines, silicium, calcium, phosphore et potassium. Peu calorique, la pousse de bambou est croquante, à la saveur rappelant la noisette ou l’artichaut. C’est une entrée de repas (chaude ou froide, en salade ou en sauce) et un accompagnement de plat principal très gouteux. Pleine de minéraux,... [Lire la suite]
25 janv. 16

Lasure sur bambou manufacturé

Notre retour sur expérience nous amène aujourd’hui à vous faire profiter de nos constatations. Le bambou, de couleur claire (jaune/sable) ou noir naturel, quelque soit son espèce, possède une pellicule extérieure et incolore qui est impénétrable à 99%. Celle-ci n’est pas présente au niveau des nœuds des chaumes et c’est à cet endroit, sur les tiges de bambou, que vous pouvez avoir pénétration, entre autre, de moisissure. Sur le reste de la canne, vous n’aurez que des dépôts qui peuvent s’enlever avec un simple chiffon. Cette pellicule... [Lire la suite]