Planète Bambou France

11 juil. 19

La guerre contre le plastic commence.... sérieusement

Bonjour,

Ci-dessous, nous vous listons les liens de différentes opérations menées en France cet été pour la fin de l'utilisation du plastic

CHALLENGE JUILLET SANS PLASTIQUE

https://www.facebook.com/Baslespailles/posts/2279864675675192

Aux Sables-d’Olonne, on veut bannir les pailles en plastique

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/les-sables-dolonne-85100/aux-sables-d-olonne-veut-bannir-les-pailles-en-plastique-6382194

Arles : lancez-vous dans le challenge "Zéro bouteille plastique" !

https://www.laprovence.com/actu/sorties-loisirs-en-direct/5544522/arles-lancez-vous-dans-le-challenge-zero-bouteille-plastique.html

ApérO Déchet ZerO saison #3

https://www.facebook.com/events/2392827040777550/?event_time_id=2392827047444216

Vive le bambou !

Posté par Bambouland à 16:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]


15 avr. 19

Le bambou et le réchauffement climatique

Nous développons sur ce blog tous les avantages et inconvénients du bambou. Il ne faut pas se voiler la face !

Les bambous sont originaires des régions tropicales et subtropicales. A l’état de plante, on peut le déplacer sur les zones tempérées. Il s’adapte au climat. Il a même démontré qu’il était résistant à des circonstances monde - zones climatiquesextrêmes (Hiroshima).

Manufacturé (clôtures, tiges, bordures, etc..), l’approche est différente pour le bambou. Toutes les espèces de bambous sont différentes. Mais toutes celles qui ne viennent pas de régions subtropicales et tropicales n’offrent pas les mêmes qualités de résistance et longévité une fois transformées. Une fois de plus l’original ne vaut pas la copie !

Nous avons travaillé durant les dix dernières années à trouver des solutions pour protéger et entretenir le bambou manufacturé original. Nos déductions sur nos expériences sont sur ce blog.

Toutefois, aujourd’hui, nous sommes confrontés à un nouveau problème : Le réchauffement climatique. Depuis deux, voirerechaufement climatiquetrois années, les chaleurs ont sérieusement augmenté, durant la période estivale, dans la zone tResized_20190306_085654_8530empérée, et ces chaleurs sont très sèches. Ceci pose un problème au bambou manufacturé qui a besoin d’un minimum d’humidité, qu’il trouve, dans notre zone climatique, durant toutes les autres saisons.

Nous savons que les meilleures périodes pour couper, transformer, transporter et installer le bambou manufacturé se situent entre octobre et mai. Il nous semble maintenant important de vous signaler que toutes installations de bambou manufacturé

dans un jardin, une terrasse ou un balcon, semblent poser un problème entre juin et septembre à cause des chaleurs excessives.Presentation gamme tiges couleur naturelle 2-reduite

Pour autant, tous les diamètres ne réagissent pas de la même façon. Le problème se pose à partir des diamètres supérieurs à 4/5 cm et inférieurs à 7/8 cm. Ceci doit être dû à la largeur de l’espace intérieur de la canne de bambou qui permet, ou pas, à la cellulose de se transforme en gaz, créant une pression de l’intérieur vers l’extérieur qui fend le bambou. De plus, les produits que nous conseillions, pour limiter les autres effets de la nature sur le bambou manufacturé, comme la lasure, semble inefficace à partir d’une certaine température. Il nous faut encore un peu de temps pour vérifier et valider cette démonstration, mais nous tenions à vous faire part de nos constatations.

 

11 janv. 19

Clôtures en bambou et occultation

Oct - 5-RF250 - petiteQue l’on parle de brise vue, pare-vue, pare-vent, clôtures, palissades ou autres pour jardins, terrasses, balcons ou différents espaces, et que l’on utilise du bambou, il est impossible qu’une clôture en bambou soit occultant à IMGP5088100%, dans la mesure où celle-ci est composée de tiges pleines en position verticale ou horizontale. Tout simplement car, même si les tiges de bambou qui la compose sont parfaitement redressées, les nœuds des tiges de bambou, ressortant de celles-ci, laissent un léger espace entre les tiges de la clôture. Selon le modèle acheté, en bambou de couleur naturel (jaune, sable, beige), l’occultation peut atteindre 70-80%. On peut augmenter ce pourcentage d’occultation en utilisant du bambou noir, mais les 100% ne seront jamais atteint.

Ces petits espaces qui, au début de l’installation d’une clôture en bambou, peuvent être une inquiétude, développant l’idée que finalement cet achat ne correspond pas à l’effet recherché, disparaitra avec le temps pour les raisons suivantes.

20151026_121253 [50%]- L’effet visuel : au début, vous allez regarder vos clôtures en bambou sans arrêt, puis avec le temps, les tiges étant plus larges que les espaces entre les tiges, et votre vision s’habituant à la présence de votre clôture en bambou dans votre espace, vous ne verrez plus ces petits espaces, car ils deviendront de plus en plus petits, jusqu’à disparaitre totalement.

- L’effet mur : Ces espaces entre les tiges, vous permettant de prolonger votre vue au-delà de vos clôtures en bambou, sans forcément distinguer les choses, cassent l’effet de claustrophobie que pourrait avoir un mur plein. De nombreux clients, en habitats collectifs ou individuels, en rez- de-chaussée, nous l’ont confirmé.Oct - 2-RF200

-Voir sans être vu : tranquillement installé à proximité votre clôture en bambou, vous pouvez voir distinctement ce qui passe derrière. Alors que de l’autre côté, au-delà d’un recul d’un mètre, il sera impossible de voir clairement ce qui se passe derrière et encore moins en diagonale.

Référence 5-RBF150Nous avons aussi constaté un sentiment particulier concernant les installations en hauteur ou en étage de clôtures en bambou. Cela se passe aussi peut être avec d’autres matériaux, mais nous ne l’avons pas vérifié, notre préoccupation principale n’étant que le bambou. Que ce soit sur une terrasse ou un balcon, une clôture en bambou donne l’impression que l’habitation est en rez-de-chaussée en faisant disparaitre (visuellement) la hauteur où se trouve la terrasse ou le balcon..

Notre conclusion est que le bambou peut parfaitement être utilisé pour clôturer un espace. Il remplira pleinement cette fonction en lui donnant un cachet naturel et esthétique.

15 mai 18

La bataille de la paille. Le bambou va gagner

LesBamboo straws 6 pailles en bambou font partie des alternatives aux pailles en plastique. Elles sont réutilisables et biodégradables. Elles se lavent facilement : à la main avec de l’eau savonneuse, au lave-vaisselle ou 10 minutes dans de l’eau bouillante avec du vinaigre blanc.


Glissées dans un soda, un cocktail ou un smoothie, les pailles en plastique font partie de notreBamboo straws 5 quotidien. En France, près de 9 millions de ces petits tubes sont utilisés chaque jour et ce, uniquement dans la restauration rapide. Aux États-Unis, les Américains en consomment 500 millions ! Les pailles sont certes pratiques mais il faut savoir qu’elles sont nocives pour l’environnement. La paille en plastique est si petite qu’elle ne peut être recyclée.

paille tortueElle échappe au système de recyclage, aux machines. Elle finit alors par être incinérée, ce qui génère des gaz à effet de serre. Au pire, elle s’envole et finit dans le caniveau, polluant les rivières et les océans. Elles représentent aussi un danger pour les êtres marins qui les confondent avec de la nourriture. En 2015, une vidéo montrant une tortue marine avec une paille coincée dans le nez avait marqué les esprits.


D’ici à 2050 il y aura plus de plastique que de poissons dans les océans, au rythme de
Polution plagescroissance actuel. Alors que des mouvements se lancent aux États-Unis, au Canada ou encore en Angleterre pour refuser les pailles en plastique (comme Say No to Straw ou Straw Wars), seule une mobilisation de masse pourra avoir un impact sur l’avenir des océans.


Il est temps d’agir. Il ne tient qu’à nous de changer nos habitudes. En effet, des alternatives au plastique existent : en bambou, en inox, ou en carton. L’interdiction des pailles en plastique pourra être solutionnée.


Sources: France 3 - Ong Bas les pailles

Posté par Bambouland à 20:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

01 mai 18

La fable de l'espoir : La fougére et le bambou

Un peu de douceur dans ce monde de brutes. Nous avons découvert cette fable et nous avons décidé de vous la faire partager.

La fable de la fougère et le bambou

« Un jour, je me suis avoué vaincu… J’ai renoncé à mon travail, à mes relations, à ma vie. Je suis alors allé dans la forêt pour parler avec un ancien que l’on disait très sage. »

 « Pourrais-tu me donner une bonne raison de ne pas m’avouer vaincu ? » Lui ai-je demandé.

 « Regarde autour de toi, me répondit-il, vois-tu la fougère et le bambou ? »

« Oui », répondis-je.

fougere« Lorsque j’ai semé les graines de la fougère et du bambou, j’en ai bien pris soin. La fougère grandit rapidement. Son vert brillant recouvrait le sol. Mais rien ne sortit des graines de bambou. Cependant, je n’ai pas renoncé au bambou.

La deuxième année, la fougère grandit et fut encore plus brillante et abondante, et de nouveau, rien ne poussa des graines de bambou. Mais je n’ai pas renoncé au bambou.foret bambou 2

La troisième année, toujours rien ne sortit des graines de bambou. Mais je n’ai pas renoncé au bambou.

La quatrième année, de nouveau, rien ne sortit des graines de bambou. Mais je n’ai pas renoncé au bambou.

Lors de la cinquième année, une petite pousse de bambou sortit de la terre. En comparaison avec la fougère, elle

avait l’air très petite et insignifiante.

foret bambouLa sixième année, le bambou grandit jusqu’à plus de 20 mètres de haut. Il avait passé cinq ans à fortifier ses racines pour le soutenir. Ces racines l’ont rendu plus fort et lui ont donné ce dont il avait besoin pour survivre.

Savais-tu que tout ce temps que tu as passé à lutter, tu étais en fait en train de faire pousser des racines ? », dit l’ancien, et il continua…

« Le bambou a une fonction différente de la fougère, cependant, les deux sont nécessaires et font de cette forêt un lieu magnifique.

Ne regrette jamais un seul jour de ta vie. Les bons jours te rendent heureux. Les mauvais jours te donnent de l’expérience. Les deux sont essentiels à la vie. », lui dit l’ancien, et il continua…

« Le bonheur te rend doux. Les essais te rendent fort. Les peines te rendent humain. Les chutes te rendent humble.

fougereLa réussite te rend brillant.

Si tu n’obtiens pas ce que tu désires, ne désespère pas… Qui sait, peut-être que tu es juste en train de fortifier tes racines. »

Posté par Bambouland à 23:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,


20 févr. 18

Une nouvelle utilisation du bambou et une !

Photo 5

Un récif artificiel de bambous au large d'une plage peut-il casser la houle ?

L'expérimentation, pilotée par le département et le CNRS est en cours à Villeneuve-Loubet.

Cinq mètres de profondeur au large du complexe de Marina-baie-des-Anges à Villeneuve-Loubet, une plage est régulièrement submergée par la mer et à titre d'expérimentation, pour lutter contrPhoto 3e l'érosion, un récif de bambous est en cours de constitution. Les tiges ont été assemblées à terre en décembre dernier (2017). Une nouvelle étape est en train d'être franchie, avec un positionnement au fond de l'eau. Cette opération est menée conjointement par le conseil départemental et par le CNRS.

Des arbres qui oscillent avec la houle, Pour l'océanographe et sédimentologue Pierre Farnole, Photo 4directeur général de la société qui a breveté ce procédé de récif souple, son intérêt réside

dans l'absence d'emprise au sol. Les quatre rangées de bambous agencées sur trois hectares vont osciller avec la houle. Ils seront fixés

sur le fond par un système de bouts et d'ancres : L'emprise au sol est pratiquement nulle et l'intérêt du projet est là : on ne perturbe pas le déplacement des sédiments sur le fond mais on amortit les vagues

invisibles, car immergée à un mètre sous la surface de l'eau, la zone du récif sera balisée par des bouées pour la navigation.

Photo 2

L’expérimentation, dont le budget est de 500.000 euros environ, se prolongera jusqu'en 2021 dans le cadre d'une convention avec le CNRS et l'université de Nice Sophia Antipolis, et d'une seconde convention avec le Conservatoire scientifique des Iles de Lérins pour étudier les prairies d'algues etPhoto 1 la faune.

Voici une expérimentation pour le moins originale, sinon audacieuse ! Pour lutter contre l'érosion marine qui fait reculer les plages du département et menace les infrastructures routières, le Conseil du Département des Alpes-Maritimes finance l'installation de récifs artificiels... en bambou !

Sources :

https://www.facebook.com/france3toutesregions/videos/1832890720108180/

https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/alpes-maritimes/antibes/bambous-lutter-contre-erosion-cotiere-villeneuve-loubet-1419447.html

https://www.youtube.com/watch?v=Nggehs1sd2U

Posté par Bambouland à 15:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 janv. 18

Choisir sa clôture en bambou

côté slider 276x202 - Cloture Zen - ZF200Nous recevons régulièrement des messages, de clients hésitant entre différents produits, sur la qualité, la solidité ou la durabilité, entre des gammes distinctes, de nos clôtures en bambou.

Il peut sembler normal de se poser cette question, mais nous pensons que le sens de cette question concerne un autre sujet : L’esthétisme.

Tous nos bambous viennent de la même région en Asie. Ils sont tous de la même espèce, dans sa composition originaire. Nous rajoutons ce dernier point, car des entreprises Européennes et Françaises, ont essayé de faire pousser des plans de cette espèce en Europe, pour les manufacturer et les commercialiser et cela n'est pas un franc succès.

 

L'espèce de bambou de nos produits est le phyllostachys edulis, plus connu sous le nom d'acier végétal. Nous avons déjàcôté slider 276x202 - Cloture régulière naturel - 2-RF100 développé ce sujet dans un autre article. Il est utilisé en Asie, pour des échafaudages, des charpentes de maisons, des ponts, etc.. Il ne se décompose pas comme certains bambous d'Afrique, Vietnamien ou Indonésien.

Le bambou se fend car c'est une herbe, comme signalé dans d’autres articles. Nous avons trouvé comment freiner cette réaction, mais pas encore comment la contenir définitivement. Ceci ne vous empêchera pas de conserver vos clôtures tranquillement au-delà de 10/15 ans.

Cote slider 276x202 - Cloture japonaise noir naturel - 5-JBF150Maintenant que vous êtes rassuré, nous pouvons revenir au vrai sujet : L’esthétisme. Les questions les plus importantes à se poser concernent votre choix. Vous allez voir vos clôtures tous les jours durant de nombreuses années. Donc, Préférez-vous un diamètre fin ? Un diamètre large ? Une hauteur de clôture régulière ? Une hauteur de clôture irrégulière ? La couleur naturel (jaune/sable) ? La couleur noir naturel (tacheté du marron au noir) ?

En répondant à ces questions, vous allez cerner plus vite la clôture qu’il vous faut et qui va partager votre vie pour une longue période. Bon choix.

Posté par Bambouland à 10:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

02 janv. 18

BONNE ANNEE 2018. SANTE ET REUSSITE A TOUS

RDB - Bonne année 2018 - Original

Posté par Bambouland à 17:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 oct. 17

Arrivé nouveau container a Avignon le 12 octobre 2017

page_de_presentation_site_avril_2010_clotures_panneaux_bordures_tiges

FLASH BAMBOU : Arrivé container sur le centre de stockage d’Avignon le jeudi 12 octobre. Réapprovisionnement des produits suivants :

~Clôtures régulières naturel : 2-RF100 , 2-RF200, , 5-RF1005-RF200.

~Clôtures régulières noir naturel : 2-RBF150, 2-RBF200

~Clôtures japonaises noir naturel : 5-JBF150, 5-JBF200

~Clôtures japonaises naturel : 5-JF150, 5-JF200, 5-JF250

~Clôtures Zen naturel : ZF150, ZF200

~Bordures de jardin Zen naturel : RZF050.

~Bordures de jardin naturel : 5-JF050.

~Clôtures sauvages régulières naturel : 2-RWF200.

Info bambou : En refroidissant la fumée du bambou qui brûle. On obtient un liquide naturel aux multiples usages médical connu sous le nom de vinaigre de bambou.

Octobre_2013_special_terrasses_balcons_interieurs_avec_bambous

 

Posté par Bambouland à 15:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]

19 mars 17

Votre clôture en bambou et la réglementation

Photo 400x400 - Cloture japonaise - 5-JF200Cette question est récurrente. Qu’il s’agisse de jardins, terrasses ou balcons, nous avons fait le tour du web pour vous donner les meilleures informations et solutions.

Il est clair que tout propriétaire peut clôturer son terrain ou sa propriété. Il doit tout de même respecter la réglementation en vigueur. Il est nécessaire de prendre contact avec sa mairie, l’administration compétente et décisionnaire, qui reste la meilleure solution de s’informer. L’idéal est aussi de valider cela avec son voisin. Cela simplifie les choses. Attention : Comme il peut vous arriver de déménager, cela peut aussi arriver à votre voisin. Donc entourez-vous de toutes les précautions pour éviter tous tracas ultérieurs.

Quelle hauteur peut avoir votre clôture en bambou ?

La réglementation de base (que chaque commune peut modifier comme elle l’entend) : Il faut en priorité se référer aux règlesCote slider 276x202 - Cloture japonaise noir naturel - 5-JBF150 d'urbanisme locales, qui peuvent fixer des hauteurs minimales ou maximales. Ce qui se pratique habituellement dans le secteur peut aussi faire référence. À défaut de règles explicites ou d'usage constant, et dans les communes urbaines (villes et faubourgs) uniquement, la hauteur minimale de la clôture dépend du nombre d'habitants de votre commune (article 663 du Code civil). Que votre clôture soit mitoyenne ou en bordure d’un espace public (rue, cours d’eau, voie ferrée).

Hauteurs maximales :

3,20 m si vous habitez dans une ville de plus de 50 000 habitants.

2,60 m si vous habitez dans une ville de moins de 50 000 habitants.

cloture_lineaire_naturel_bambou_5-RF200_dito_diam4_5cm_haut_250cm_long150cm_occultation_parc-2

L’idéal est de vérifier et de déposer en mairie une demande préalable de travaux pour votre clôture. Votre mairie dispose d'un délai d'un mois pour répondre à votre demande. Au-delà de ce délai, le silence de votre mairie est considéré comme un accord de chantier.

Ce à quoi il faut faire attention :

-Votre clôture doit être installée sur votre terrain. Si celle-ci empiète sur le terrain de votre voisin, elle sera considérée comme mitoyenne et peut être considérée comme une atteinte au droit de propriété.

- Si votre propriété se trouve dans un lotissement, pensez à consulter le règlement qui s’y rattache et son cahier des charges. Il peut être différent ou plus contraignant que de celui de votre mairie.

- S'il n'y a pas de marque séparative entre les deux terrains, vous serez amené à faire réaliser un bornage avant tout travaux

-La clôture ne doit pas nuire au voisin (Ensoleillement, dangerosité). Par contre, le type de matériel utilisé ne peut être retenu pour toutes actions en justice. Mais qui n’aime pas le bambou ?

-Si les terrains ne sont pas situés au même niveau, la hauteur de la clôture se mesure à partir du terrain le plus bas.

-La réglementation peut concerner l’esthétisme, le choix de matériaux, une hauteur maximale.

Ainsi, au pays du bambou, un village n’a autorisé que le bambou pour clôturer les jardins, les brises vues des terrasses et les pare-vues des balcons. Celles-ci doivent mesurer 200 cm, 150 cm et 100 cm de haut. Cela nous arrange bien !